Archive for the Mode Category

…ce qu’est le masstige.

Posted in Economie, Look, Mode on 4 avril, 2009 by morteau

Ce terme marketing est une sorte de co-branding (association entre deux marques) spécifique, qui allie une marque de grande consommation (de masse) et une marque de luxe (prestige). D’où mass-tige.

Exemple : Jean-Paul Gaultier et la Redoute. H&M avec Stella MacCartney.

http://www.arnaudmeunier.com/blog-notes/index.php/2004/12/08/masstige-l%E2%80%99union-luxe-et-distribution-grande-conso/

…ce qu’est un hipster.

Posted in Look, Mode on 25 mars, 2009 by morteau

De nos jours, un hispter est jeune de la classe moyenne, un peu intello, pseudo philosophe, qui dit refuser la mode (alors qu’il y investit beaucoup d’argent), se dit très cool, écoute du rock indépendant, parle art et littérature.

hipster-bingo

Né, dans les années 40, le mot venait de « hop » (pour opium) pour désigner les jeunes un peu rebelle,  opiomane et amateurs de jazz.

Les hippiesters sont un mélange entre hispster et hippy, des sortes de néo babas.

…ce qu’est le yarnbombing.

Posted in Art, Mode on 10 mars, 2009 by morteau

Le yarnbombing (yarn=fil ) est une sorte de « tag » mais en tricot. Les adeptes de ce mouvement tricotent pour habiller les statues, le mobilier urbain, les véhicules etc…
busyarnbiombing

…que les Mayas prévoyaient la fin du monde pour 2012.

Posted in Amérique du Sud, Histoire, Mode on 26 février, 2009 by morteau

Le 21 décembre, jour du solstice d’hiver pour être exact.
Les illuminés en tout genre se sont emparés de la prédiction, certains affirmant que cette date (2012) a également été avancée par Nostradamus (qui aura donc prévu plusieurs fins du monde) et les Sumériens (dont le monde a fini il y a déjà bien longtemps).

http://www.president-online.com/forum/calendrier-mayas-2012-fin-du-monde-vt589.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_pr%C3%A9dictions_de_la_fin_du_monde

…ce que veut dire « porter une veste à l’italienne ».

Posted in Look, Mode on 24 février, 2009 by morteau

C’est porter une veste sur les épaules, sans passer les manches. C’est, paraît-il, très classe.

veste

…le principe du Kigurumi.

Posted in Japon, Jeu et jouet, Mode on 15 janvier, 2009 by morteau

Le kigurumi est une pratique (parfois fétichiste) qui consiste à se déguiser en personnage de dessin animé ou en animal (et parfois les deux en même temps).  Et comme de nombreuses idées « originales », le kigurumi nous vient du…Japon.

kigurumi1

kigurumi-animals

…la nouvelle mode des vélos « fixed gear ».

Posted in Mode, Sport, Technologie on 13 janvier, 2009 by morteau

Fixed Gear signifie « pignon fixe ». Autrement dit, c’est un vélo à transmission directe, sans roue libre (et souvent sans frein). Si on ne pédale pas, la roue ne tourne pas, même en descente. Créé à l’origine pour la course se piste, ce type de vélo envahit les villes. C’est très puissant (mais plutôt casse g…).

Démonstration ici

http://fixietann.tumblr.com/

…l’origine des « DreadLocks » des Rastas.

Posted in Afrique, Caraïbes, Mode, Religion on 11 janvier, 2009 by morteau

Mouvement religieux né dans les années 30 en Jamaique, le rastafarisme s’inspire de nombreuses références bibliques. L’une des principales est le le vœu de Nazarite (Livre des Nombres), qui impose ne pas consommer de viande, de produit de la vigne, de ne pas se retrouver en présence d’un mort et …de ne pas se couper, ni se coiffer les cheveux. C’est ce qui entraîne l’apparition de dreadlocks, littéralement « boucles de la crainte »( du Seigneur.


Ces « dreads » que les rastas roulent dans un tam (bonnet) sont aussi une référence à la crinière du lion, symbole de l’empereur Sélassié.

…pourquoi la colerette plissée et ronde des nobles du XVIème siècle s’appelait la fraise.

Posted in Histoire, Look, Mode on 21 décembre, 2008 by morteau

A cause de sa ressemblance avec la fraise de veau.

…le nom des « mouches » qui paraient le visage des aristocrates au XVIIIème siècle.

Posted in Histoire, Look, Mode on 30 septembre, 2008 by morteau

Ces grains de beauté artificiels (souvent en taffetas ) pouvaient prendre des formes différentes (points, coeur, demi-lune…) et permettaient de faire ressortir la blancheur de la peau. Elles portaient des noms différents selon leur position.

sur un bouton : receleuse
sur le nez : effrontée
près de l’œil : assassine
au coin de la bouche : baiseuse
sur les lèvres : friponne
sur le front : majestueuse
sur la joue : galante
sur une ride se sourire : enjouée
sous la lèvre inférieure : discrète

http://www.festesdethalie.org/BAROC/mouches.html