Archive for the USA Category

…qui étaient les keskeedies.

Posted in USA on 6 mai, 2009 by morteau

Il s’agissait des prospecteurs français lors de la ruée vers l’or en Californie. Ceux-ci, qui ne comprenaient généralement rien à l’anglais, passaient en effet leur temps à dire : « Qu’est-ce qui disent ? »

…l’origine du mot « Blues »

Posted in Etymologie, Musique, USA on 4 février, 2009 by morteau

C’est  une forme raccourcie de « to have the Blue Devils » qui en Anglais signifie « être mélancolique », broyer du noir.

Au Moyen-Age, ces démons bleus étaient accusés de rendre les gens tristes.

…quelques diminutifs de prénoms anglais et américains.

Posted in Télévision, USA on 2 février, 2009 by morteau

Dick >Richard
Bill > William
Bree (comme Bree van de kamp dans desperate housewives)>Sabrina
Jodie > Josephine
Jim>James
Jack>John
Chuck>Charles
Milo>Emile
Bob>Robert
Katie>Kathleen
Larry>Lawrence
Barney>Bernard ou Barnaby
Bert>Albert
Brad>Bradley
Buffy>Elizabeth (qui en a plein d’autres)
Bunny>Berenice
Burt>Burton
Carrie> Caroline
Chet> Chester
Chip>Christopher
Clint>Clinton
Connie>Constance
Dora>Dorothy
Edie>Edith
Gene>Eugene
Iggy>Ignatius
Ike>Isaac
Jeb >Jacob
Jeff>Jeffrey
Jerry>Jeremie, Jerome,Gerad,Geraldine
Ken>Kenneth
Mia>Maria
Pip>Philipp
Ted>Edward, Theodore
Wally>Walter

…le nom de la première fiction TV de l’histoire.

Posted in Télévision, USA on 22 janvier, 2009 by morteau

C’est « The Queen’s Messenger », un « téléfilm » d’espionnage de 40 minutes, diffusé le 11 septembre 1928 à New York. L’image était diffusé à la télévision depuis le siège de General Electric) et le son, sur la station de radio WGY.

L’histoire est un huis clos entre un diplomate anglais et une mystérieuse espionne…avec de nombreux plans sur leur mains ( celles de deux autres acteurs car les caméras étaient fixes et la diffusion en direct).

…ce qu’est un « air biscuit ».

Posted in Argot et jargon, USA on 29 décembre, 2008 by morteau

Ce n’est pas l’équivalent culinaire de l’air guitare mais le nom américain du jeu (ado) consistant un péter dans ses mains et à relacher le tout au nez d’un camarade.

A noter que dans le jeu Playstation Grand Theft Auto (GTA), Air Biscuit est le nom de l’un des aéroports.

…l’histoire de Centralia, la ville qui brûle depuis 1962

Posted in Tragédies, USA on 18 décembre, 2008 by morteau

Centralia était une petite ville minière (Anthracite) de Pennsylvanie qui comptait environ 3000 habitants en 1962. cette année, un incendie se déclara dans une des galeries. Après plusieurs semaines, les autorités durent se rendre à l’évidence. Il était impossible d’éteindre le feu sans réaliser des investissements considérables. Elles renoncèrent et décidèrent d’évacuer laville en raison des fumées toxiques. Le feu qui a déjà ravagé plus de 80 hectares pourrait encore brûler pendant 250 ans.

http://adventure.howstuffworks.com/abandoned-city5.htm

…ce qu’est un « passeur de prunes ».

Posted in Argot et jargon, USA, Vocabulaire on 21 novembre, 2008 by morteau

Le plum smuggler ( contrebandier de prunes) est l’équivalent US du slip « poutre apparente », très, très serré.
La version féminine est le doigt de chameau (camel toe).

…le nom des habitants de Sydney et de Los Angeles.

Posted in Australie, Géographie, USA on 14 novembre, 2008 by morteau

Les premiers sont les Sydneysiders. Ils sont 4,3 millions.
Les seconds sont les Angelins. Il sont aussi 4 millions (mais 11 millions sur l’ensemble du comté).

…ce qu’est l’effet Bradley.

Posted in USA on 1 novembre, 2008 by morteau

C’est une référence à Tom Bradley, homme politique noir, longtemps maire de Los Angeles, qui échoua aux élections pour le poste de gouverneur de Californie (1982) alors que les sondages le donnaient largement gagnant.

Il semblerait qu’une partie des sondés n’aient pas osé dire qu’ils ne voulaient pas voter pour un noir, faussant ainsi les prévisions.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Bradley

…pourquoi il y a des cornemuses aux obsèques des policiers et pompiers New-Yorkais.

Posted in Histoire, Irlande, Musique, USA on 28 octobre, 2008 by morteau

Dans de nombreux films, on voit des fanfares de cornemuses jouer « Amazing grace » lors des enterrements de policiers (et de pompiers).

Cette coutume remonte au milieu du XIXème siècle. Policiers et pompiers étaient alors en grande majorité irlandais. Ces métiers très dangereux étaient souvent les seuls où les immigrés (très nombreux en raison de la grande famine de 1840) étaient acceptés. Le racisme anti-irlandais (catholiques) était très fort.

La cornemuse faisait tout simplement partie de l’enterrement traditionnel irlandais. Cette tradition a ensuite été adoptée par tous les policiers et pompiers, irlandais ou non.