Archive for the Folklore et traditions Category

…la différence entre une quéquette d’or, une quequette d’argent et une quequette de bois.

Posted in Folklore et traditions, Uncategorized on 8 mai, 2009 by morteau

Quequette d’or : un homme qui a eu un garçon puis une fille.
Quequette d’argent : homme qui finit par avoir un enfant du sexe différent après plusieurs enfants de l’autre sexe (un garçon après deux filles par exemple)
Quequette de bois : un homme qui n’a que des enfants du même sexe.

pourquoi on se regarde dans les yeux quand on trinque.

Posted in Folklore et traditions, Histoire on 22 mars, 2009 by morteau

A l’origine, trinquer, c’était échanger un peu de boisson d’un verre à l’autre pour prouver qu’il n’y avait pas de poison.
Se regarder dans les yeux était  une preuve de confiance.

…ce qu’est le Boustrophédon.

Posted in Civilisations, Folklore et traditions, Histoire, Littérature on 3 février, 2009 by morteau

C’est une écriture qui se lie successivement de gauche à droite et de droite à gauche. L’étrusque et le grec ancien étaient écrits en boustrophédon.
Ce mot grec signifie "en tournant d’une ligne à l’autre comme font les boeufs d’un sillon à l’autre".

…que les Niçois mangent des crottes de chien.

Posted in Cuisine, Folklore et traditions on 11 décembre, 2008 by morteau

Les Merdas de Can sont des gnocchhis à base de blette ou d’épinards hachés.

…l’existence d’"intouchables" à la française jusqu’au milieu du XIXème siècle.

Posted in Civilisations, Folklore et traditions, Histoire, Religion with tags , on 10 décembre, 2008 by morteau

Les  cagots (appelés agotacs au Pays Basque, gafets en Gascogne,capots en Anjou et caqueux en Bretagne) sont signalés dans l’Ouest de la France depuis l’an 1000.

Pour des raisons qui n’ont jamais été élucidées, les communautés de cagots vivaient en marge de la société, à l’écart des villages. Ils avaient une porte "réservée" à l’entrée nord des églises et n’avaient pas le droit de s’asseoir avec les autres paroissiens.

Pire encore, ils n’avaient pas le droit de marcher pied nu en public, de toucher le parapet d’un pont à main nue. Jusqu’au XVII ème siècle, ils étaient dispesnsés d’impôt car leur argent était considéré comme impur. Ils étaient également dispensés de service militaire car ils ne pouvaient pas toucher d’armes.

Les membres de cette véritable caste d’"intouchables " ne pouvaient gagner leur vie qu’en tant que menuisier ou cordier. Les cagots ne respectant pas ces règles risquaient de graves persécutions (pourtant interdites vers 1680).

Au début du XVIIIème siècle, un riche cagot des Landes osa prendre de l’eau d’un bénitier "normal". Un soldat lui coupa la main et la cloua à la porte de l’Eglise. De nombreuses communautés cagotes existaient encore au XIXème siècle.

Personne ne connait vraiment l’origine de cet apartheid et toutes les théories avancées jusqu’à aujourd’hui (cathares, sarrasins, visigoths, lépreux) ont été démontées par les historiens.

http://nezumi.dumousseau.free.fr/cagots.htm

…la particularité de l’enquête linguistique de 1807.

Posted in Civilisations, Folklore et traditions with tags , , , , on 9 décembre, 2008 by morteau

En 1807, le Ministre de l’Intérieur de Napoléon, mena une enquête auprès de l’ensemble des départements français. Chaque préfet devait fournir une traduction de la Parabole de l’Enfant Prodigue dans les différents dialectes de sa circonscription. Le ministère reçut plus de 90 traductions.

http://www.lexilogos.com/francais_enfant_prodigue.htm

…quelle était l’émission préférée des Finlandais.

Posted in Finlande, Folklore et traditions on 21 octobre, 2008 by morteau

Chaque année, le 6 décembre, jour de la fête nationale, la Présidente organise une soirée de gala. Selon le protocole, elle y accueille tour à tour chacune des 2000 invités. La retransmission en direct et en intégralité de cet accueil personnalisé réunit plus de 2 millions de téléspectateurs.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.