Archive for the Anatomie Category

…pourquoi on tombe dans les pommes à la vue du sang.

Posted in Anatomie on 8 avril, 2009 by morteau

C’est un réflexe de survie. Le sang est associé par notre cerveau à une hémorragie. Du coup, un réflexe nerveux concentre notre sang sur les organes vitaux. Le cerveau se met en veille pour « consommer » moins de sang et hop, on s’évanouit.

…ce qu’est un zizi grec.

Posted in Anatomie, Art, Polissonneries on 7 avril, 2009 by morteau

C’est un sexe masculin recroquevillé (et d’apparence riquiqui) au repos et de taille tout à fait normale en érection.

Ce terme est inspirée des statues masculines grecques où le sexe, pour des raisons d’harmonie artistique, est plutôt petit.

…ce qu’est un lentigo.

Posted in Anatomie on 1 avril, 2009 by morteau

C’est le nom savant des tâches de vieillesse (une concentration de cellule de mélanine).

…que les hommes ont l’annulaire plus grand que l’index (et que pour les femmes, c’est l’inverse).

Posted in Anatomie on 6 mars, 2009 by morteau

Une étude anglaise a récemment établi que la taille de l’annulaire  dépendait de l’exposition du foetus aux androgènes (hormones mâles), d’où cette différence.

Cette étude a également repéré que plus cet annulaire était long, plus le « propriétaire » était doué pour les activités(sport, traders) demandant agressivité, concentration et prise de décision rapide,  trois « facultés » stimulées par les androgènes.

Et contrairement à ce que pourrait induire une conclusion hâtive, les homosexuels n’ont pas des doigts de fille. Au contraire. Une autre étude tendrait à démontrer que les homosexuels seraient plutôt hypers-masculins, avec de grands annulaires (et pas que…).

http://www.alterheros.com/francais/dossier/Articles.cfm?InfoID=186

…les symptômes et origines du syndrome de la main étrangère.

Posted in Anatomie on 14 février, 2009 by morteau

Dans cette pathologie (causée par une deconnexion entre les deux hémisphères du cerveau), le patient ne reconnaît plus l’une de ses mains. Lorsqu’il la touche (sans la voir, sous les draps par exemple), il ne sait pas qu’il touche sa propre main. Dans certains cas, le patient ne contrôle plus sa main qui réalise des actions complètement indépendantes de sa volonté.

ce qu’est le nombre de Dunbar

Posted in Anatomie, Psychologie, Sciences on 9 février, 2009 by morteau

150

C’est, selon l’anthropologue R.IM Dunbar, le nombre maximum de personnes, avec qui on peut entretenir une relation personnelle, durant la  même période.

Ce nombre est extrapolé de ses recherches sur le néocortex des primates qui déterminerait la taille du groupe social.

…pourquoi beaucoup d’Italiens ont la voix cassée.

Posted in Anatomie, Musique on 6 février, 2009 by morteau

Les chanteurs italiens n’ont pas un trousseau de clés dans la gorge mais des nodules bénins. Cette affection semble plus répandue en Italie pour des raisons génétiques. Joe Cooker et Garou (qui ne sont pas italiens) ont probablement ce genre de nodules.

…ce que sont les « éphélides »

Posted in Anatomie on 27 janvier, 2009 by morteau

Il s’agit du nom commun des « tâches de rousseur », du grec epi-résultat et hélios-soleil.
Elles sont dues à des concentrations localisées de mélanine sous l’épiderme, un pigment qui réagit au soleil.

Il ne faut pas les confondre avec les grains de beauté, qui sont une accumulation de cellules pigmentées.

…pourquoi il est difficile de bouger l’annulaire .

Posted in Anatomie on 14 décembre, 2008 by morteau

Quand on pose le poing sur une table , il est  facile de soulever chaque doigt séparément. Mais l’annulaire ne se soulève que de quelques millimètres.

C’est parce que normalement chaque doigt possède un muscle extenseur et un muscle fléchisseur. Quand on étend un doigt, l’extenseur se contracte et le fléchisseur se détend. Quand on le replie, l’extenseur se détend et le fléchissseur se contracte.

Or, le majeur et l’annulaire partagent le même fléchisseur.

Quand on déplie l’annulaire, et que le majeur est replié, le fléchisseur commun se contracte et bloque l’extension.

…pourquoi on a davantage froid quand on est mouillé .

Posted in Anatomie, Santé, Sciences on 30 novembre, 2008 by morteau

Cette sensation s’explique par deux phénomènes.

1-Lors de l’évaporation, l’eau consomme des calories qu’elle puise dans son environnement (et donc notre corps). C’est pour cela que nous transpirons quand nous avons de la fièvre. L’évaporation de la sueur puise des calories dans notre corps et permet de baisser la température.

2- L’eau est bien meilleure conductrice de chaleur que l’air. Les mêmes causes ayant les mêmes effets, on retrouve cette différence de sensation entre le bois et le métal.