…l’existence de lacs tueurs.

En août 1986, au Cameroun, 1800 riverains du Lac Nyos sont morts asphyxiés par 300 000 tonnes d’oxyde de carbone, remontées subitement à la surface.

Ce phénomène très rare est dû à la présence proche d’un volcan (d’où vient le cO2) et de la configuration particulière du lac, très profond mais peu étendu (et donc avec une masse volumique trop forte).

Le lac Kivu au Rwanda présente les mêmes caractéristiques mais a été repéré à temps. Un système de forage permet d’éviter la catastrophe qui, dans cette région, tuerait plusieurs milliers de personnes.

http://www.docusdunet.net/superscience-lacs-tueurs.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :