…le nom des « mouches » qui paraient le visage des aristocrates au XVIIIème siècle.

Ces grains de beauté artificiels (souvent en taffetas ) pouvaient prendre des formes différentes (points, coeur, demi-lune…) et permettaient de faire ressortir la blancheur de la peau. Elles portaient des noms différents selon leur position.

sur un bouton : receleuse
sur le nez : effrontée
près de l’œil : assassine
au coin de la bouche : baiseuse
sur les lèvres : friponne
sur le front : majestueuse
sur la joue : galante
sur une ride se sourire : enjouée
sous la lèvre inférieure : discrète

http://www.festesdethalie.org/BAROC/mouches.html

Une Réponse vers “…le nom des « mouches » qui paraient le visage des aristocrates au XVIIIème siècle.”

  1. Et n’oublions point, la Généreuse, sur la poitrine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :